Et au-dessus dansent les oiseaux

Lamia Berrada-Berca livre ce roman comme une épure. Elle efface toute interdiction qui situerait explicitement cette histoire, pour en faire ressortir l'esentiel, dépouillé de tout détail superflu. C'est l'histoire d'un homme et d'une femme qui s'aiment en temps de guerre, malgré tout, par-delà une frontière qui jadis n'existait pas. "Le mur ou la frontière, peu importe, quand on disait le Mur, ça séparait les choses à la verticale, quand on disait la frontière, ça séparait à l'horizontale". Il ya des soldats qui agressent et tuent ceux qui font la file pour passer de l'autre côté...Le fracas des combats, les hurlements de douleur, le poids des violences et des humiliations, les souvenirs obsédants...la romancière les gomme pour mieux les laisser deviner. "Certains mots n'ont d'importance que pour les silences qu'ils dont entendre". La neige, qui envahit et étouffe tout suggère l'horreur tout en la masquant.

les plus attendus

LES PLUS VUS

Ne ratez plus rien !

Contactez-nous !

Contact Email

contact@lartiste.ma